Php4 et Lenny

Petit billet rapide pour ceux qui ont encore besoin du support php4 sous Lenny !

Ajoutez juste ce dépôt :

deb http://www.cecak.cz/debian/lenny/php4/ ./

Et zoup, vous réinstallez php4 comme bon vous semble (cgi pour ma part) et le tour est joué !

Je sais php4 est “dépassé”, mais encore bien utile pour certains clients, alors, cela peut vous sauver une config !

App Inventor for Android – Prise en main rapide

J’ai reçu mon autorisation de tester App Inventor for Android, je me suis donc lancé dans une aventure rapide afin de voir ce que l’on peut faire avec cette application.

J’ai tenté de faire mon “Hello World !” préféré, il s’agit en fait d’un jeu dont l’objectif est de trouver un nombre entre 1 et 1000 en un minimum de tentative.

Cette application enregistrera votre highscore, vous permettra de recommencer une nouvelle partie… Bref, un petit jeu tout simple.

Pour ce qui est d’App Inventor for Android, nous avons l’application Web qui permet la création de l’interface d’un simple “drag and drop”. Elle fonctionne plutôt pas mal, assez rapide et mon pc ne tourne pas à 100% du processeur ! Cool. La prise en main est très rapide et intuitive.

App_Inventor

Ensuite nous avons l’application qui permet de gérer les bricks, il suffit simplement de les emboiter pour gérer les actions de l’application. Elle est un peu plus lourde que l’application précédente, mais c’est du pur java… Sinon la prise en main est très simple également et l’empilement des bricks se fait d’une manière très intuitive. L’application peut-être connectée à un téléphone, dans ce cas, la compilation se fait à la volée et toutes les modifications apportées aux briques et à l’interface graphique sont visibles en temps réel sur le téléphone ! Pas mal !

App_Inventor_Blocks_Editor

Après une petite heure de prise en main, on obtient donc cette petite application qui sera directement compilée via l’application Web, on pourra obtenir un QRCode, envoyer l’application directement sur le téléphone connecté ou télécharger l’apk.

jeu_du_nombre

Pour ce qui est des remarques :

– Je n’ai pas trouvé la possibilité de changer les informations relatives à l’application, comme l’icône par exemple

– On ne peut gérer une application qu’avec un seul Screen

– Il est très frustrant de se retrouver avec des bricks, mais c’est tellement rapide comme méthode de développement

Enfin bref, c’est un bon début, mais je pense qu’il y a encore beaucoup de travail afin d’obtenir un outil de développement complet.

Si vous souhaitez tester le petit jeu, c’est ici

Bibble 5.1.1 est sorti

Voici les modifications apportées :

  • Ajout du support pour les Sony  a33, a55, a55V, a560
  • Ajout du support pour les Panasonic FZ40, FZ45, FZ100
  • Début de support du Canon 60D
  • Ajout de la détection des objectifs sur les fichiers RAW de Sony et Panasonic
  • Correction d’un problème qui pouvait faire planté Bibble lors de l’impression en utilisant certains plug-ins

Si vous souhaitez mettre votre version à jour, c’est ici

Postfix et les RBL

Raz le bol du spam, vous avez la chance de posséder une serveur postfix, alors voici quelques mots à ajouter dans votre main.cf, si vous ne savez pas où le mettre, collez le texte à la fin de votre fichier

maps_rbl_domains = rbl-plus.mail-abuse.org bl.spamcop.net
smtpd_recipient_restrictions = reject_non_fqdn_sender,       reject_non_fqdn_recipient,       reject_unknown_sender_domain,       reject_unknown_recipient_domain,       permit_mynetworks,       reject_unauth_destination,       reject_unauth_pipelining,       reject_invalid_hostname, reject_rbl_client opm.blitzed.org,    reject_rbl_client zen.spamhaus.org,     reject_rbl_client cbl.abuseat.org,      reject_rbl_client bl.spamcop.net,     permit

Ensuite, un petit

sh /etc/init.d/postfix restart

Et le tour est joué !

Biensûr on peut ajouter spamassassin, amavis… (ce qui est le cas de ma configuration), mais j’ai réellement apprécié l’efficacité de zen.spamhaus.org c’est pourquoi ce billet ne relate que cette solution pour lutter contre le spam.

Et si vous souhaitez admirer le résultat, faites un petit

tail -f /var/log/mail.log

Vous apprécierez fortement les lignes reject 🙂

PS : je tourne sur une debian, donc certaines commandes peuvent être différentes cela votre distrib, mais pour la configuration de postfix il n’y a pas de problème à avoir