Les avions

Et si l’on parlait des avions en ce moment pour éviter de parler des accidents de la route ?

C’est plus simple d’orienter les sujets vers le : “C’est pas moi, il faut voir cela avec les compagnies” plutôt que de parler des accidentés de la route pour lesquels les infrastructures ne changent pas des masses…

Imaginez

si les gens voulaient bien mettre de côté leur propre intérêt, imaginez la force du chacun cumulée…