Le travail avant tout, la famille, ben, non !

Alors que le gouvernement est en pleine réflexion sur le travail, il affirme à nouveau sa politique égoïste visant a transformer les Hommes en instrument à fric laissant de côté toute sociabilité et humanité.

Il en est donc, selon médiapart, l’avènement du droit au congés pour le décès d’un proche. Déjà qu’il n’y avait pas grand chose, mais maintenant, on peut vivre et crever seul avec une fiche de salaire et un bulletin d’imposition comme seule famille…

Pour la mort d’un enfant, le salarié n’aura plus les mêmes droits
“Le projet de loi sur le travail réserve des surprises. Alors que l’ensemble des parlementaires s’étaient mis d’accord pour allonger la durée des congés liés à la mort d’un proche parent, le gouvernement a choisi un autre chemin. Pas d’amélioration pour tous et même un risque de régression : la durée minimum de deux jours de congé n’est plus assurée. “

Published by

MazeSloup

What else ?